Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Le mandat de l’Action boréale

L’objectif de l’Action boréale est de promouvoir la sauvegarde de la forêt boréale pour les générations futures.

Les objets pour lesquels la corporation est constituée sont les suivants :

  • Défendre et promouvoir les droits de nature écologique.
  • Sensibiliser les citoyens à la nécessité de préserver et de protéger des portions significatives de la forêt boréale.
  • Faire notamment des représentations auprès des gouvernements et de l’industrie visant l’adoption de lois, règlements, politiques et pratiques propres à sauvegarder l’intégrité des écosystèmes de la forêt boréale.

L’Action boréale et sa mission

L’Action boréale de l’Abitibi-Témiscamingue est un organisme à but non lucratif créé en 2000 pour promouvoir la préservation des forêts boréales du Québec à l’intention des générations futures. Dirigé par un conseil d’administration de sept personnes, l’Action boréale compte sur ses quelque 1000 membres individuels dispersés dans toutes les régions du Québec, ce qui en fait un des groupes écologistes les plus importants au Québec, et probablement le plus important quant à son domaine spécifique d’intérêt, la forêt boréale. Son action porte sur quatre volets principaux :

  • Sensibiliser la population québécoise à la nécessité de protéger les forêts, en favorisant la création d’un réseau d’aires protégées destinées à conserver la biodiversité boréale et dans une large mesure, les dernières vieilles forêts nordiques sur le territoire du Québec.
  • Amener l’industrie forestière à modifier radicalement ses pratiques de manière à pouvoir assurer la pérennité des écosystèmes, des services écologiques et de la biodiversité dans le respect des autres utilisateurs de la forêt boréale et de ses ressources naturelles.
  • Travailler de concert avec l’industrie minière – tant sur la plan de l’exploration que sur celui de l’exploitation –, et les ministères concernés à réduire au minimum l’empreinte écologique de cette industrie sur les écosystèmes.
  • Faire pression auprès des pouvoirs publics (ministères, municipalités, conseils régionaux, commissions d’enquête, etc.) en vue de hâter la réalisation de ces objectifs.
 

Conseil d’administration de l’Action boréale 2017-2018

Henri Jacob, président
Militant écologiste non rémunéré depuis 43 ans. Travaille à mobiliser la population à se « mêler de ses affaires », condition essentielle pour assurer un avenir viable aux générations futures. Il a vu passer une quarantaine de ministres de l’environnement.
 
Richard Desjardins, vice-président
Auteur, compositeur et réalisateur de documentaires dont L’Erreur boréale, Trou Story et Le Peuple invisible.
 
Michel Dubé, trésorier
Professeur de littérature retraité, menuisier-charpentier.
 
Jonathan Leclair, administrateur
Spécialiste de la faune et notamment du caribou des bois, musicien et menuisier-charpentier.
 
Gilles Quintal, secrétaire
Forestier, biologiste, a œuvré plus de 30 ans au gouvernement du Québec (Ressources naturelles, Loisir, Chasse et Pêche, Développement économique), possède une bonne connaissance de l’appareil gouvernemental.
 
Annie Vienney, administratrice
18 années en commerce international, travaille depuis 10 ans dans le réseau de la santé et des services sociaux. Citoyenne du monde sérieusement préoccupée par la destruction accélérée et irréversible des forêts et des écosystèmes.
 
Yvan Croteau, administrateur
Formation d’ingénieur forestier, Bachelier en génie forestier et écologiste.