« Des citoyens surpris et inquiets des chantiers annoncés dans les forêts publiques qu’ils fréquentent, un mécanisme de consultation touffu dans lequel ils ont l’impression d’être des figurants : la façon dont Québec gère les coupes forestières sur les terres de l’État suscite beaucoup de frustrations en région. » La Presse

Pour lire l’article de La Presse cliquez ici.