« Il est plus que temps de se mobiliser pour le devenir du territoire et pour le legs que nous devons laisser à nos descendants. » Henri Jacob, président de l’Action Boréale.

Pour lire la lettre ouverte c’est par ici.