« L’apparent parti pris du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) en faveur de la vocation industrielle des forêts laisse à penser que les autres dimensions de l’aménagement forestier sont négligées. Pour rétablir la confiance du public, l’établissement d’une contrepartie indépendante du ministère est nécessaire. » Extrait de la lettre signée par 67 scientifiques.

Pour lire la lettre ouverte au complet, publiée dans Le Devoir cliquez ici